Manipulation d’une scie sauteuse : les essentiels à connaître

21 février 2020 Manipulation d’une scie sauteuse

Outil primordial dans les travaux de bricolages, une scie sauteuse se présente comme un atout pour accélérer ses travaux de découpages, mais aussi un appareil plus ou moins risqué à manipuler. Ne brulez ainsi aucune étape dans sa manipulation, et si vous ne savez même pas qu’il y a des étapes, lisez notre article.

Étape 0 : Préservez sa sécurité et celle de son environnement

Au préalable, couvrez toutes les surfaces environnantes, les meubles pour éviter que les sciures les atteignent. Pensez aussi à vous équiper d’une lunette ou d’un masque, car les poussières de ces sciures provoquent des allergies. Évitez que des enfants ou animaux se promènent autour de vous. Une fois le travail effectué, tâchez de ne pas toucher la lame, car elle sera encore chaude. Les équipements de protection individuels ou EPI peuvent également se combler avec des gants, des masques, des bouchons oreilles antibruit.

Étape 1 : Choisir une lame pour sa scie sauteuse

Une lame est à choisir en fonction du matériau à découper. En effet une scie sauteuse est idéale pour couper du bois sous toutes ses formes. Des lames de rechanges leur offrent également la possibilité de couper des matériaux stratifiés, du PVC, des métaux, des verres ou même des carrelages. En outre le type, une seule lame ne suffira pas tout au long du travail. Elles ont la propriété de se casser ou d’être usées facilement, pour ce faire il faut en acheter plus. En kit, tout un jeu de lame est offert, néanmoins il faut choisir sa lame en fonction de la pièce à découper.

Étape 2 : Préparation de la pièce à découper

Au préalable, faites les mesures nécessaires par un mètre ruban et précisez les angles de découpe par une équerre. Les marquages sont à faire par des feutres ou crayons. Quelle que soit la pièce à découper, il est plus sage de prévoir une stabilité adéquate pour la précision et la sécurité. Pour ce faire, mettez une serre jointe, un tréteau ou un étau. Notons que certains matériaux produisent des poussières dangereuses comme les verres ou l’alu, et les angles de découpe risquent d’être tranchantes ainsi les EPI sont obligatoires.

Étape 3 : La découpe proprement dite

Pensez à travailler à l’envers de la pièce pour que les traits ne soient pas visibles après. Mettez le trait de coupe pile à la lame en visant une position centrale. Réalisez une encoche légère pour guider dans les découpes ou usez d’une guide de coupe parallèle graduée.  Commencez par une vitesse minimale de la scie après l’avoir démarré, et augmenter progressivement et tachant d’atteindre la vitesse adéquate. Pendant tout le découpage, ne vous dégagez pas du viseur. Les sciures sont par la suite à nettoyer par un aspirateur.  Il est à rappeler que des scies sauteuses de conforts existent pour vous faciliter la tâche. Il s’agit notamment de celle avec éclairage pour la précision, ou avec une soufflerie pour dégager les sciures.